Kalemie: la population appelée à s’approprier le découpage territorial

Batiment de l’ex-entreprise Filatures et tissages africains (Filtisaf) à Kalemie au Katanga. Photo Radio Okapi/Amuri Aleka

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab et le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, invitent la population de Kalemie (Katanga) à s’approprier la nouvelle réorganisation administrative. L’appel a été fait mercredi 8 avril, au cours de la mission officielle du ministre de l’Intérieur dans cette cité, située à 300 km de Lubumbashi. Kalemie sera, avec la nouvelle configuration de 26 provinces, le territoire de la nouvelle province de Tanganyika.

Evariste Boshab et Moïse Katumbi, ont marché côte à côte en train de saluer la foule. C’est l’image forte que les habitants de Kalemie ont retenue du séjour du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, accompagné du ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoie Mukena.

Le ministre de la Défense s’est inscrit en faux contre ceux qui affirmaient que le gouverneur Katumbi était contre le découpage.

Prenant à son tour la parole, Moïse Katumbi s’est adressé aux habitants de Kalemie dans un discours sans équivoque:

« Avant, je n’étais pas d’accord avec le découpage. Maintenant que la loi a été promulguée, je vous demande, chers enfants du Tanganyika, de voter pour des gouverneurs qui aiment la population ».

La délégation d’Evariste Boshab se rendra ensuite à Nyunzu, Manono et Ankoro. Elle devra également s’enquérir du conflit entre les populations autochtones et les bantous qui s’affrontent régulièrement en faisant des morts et des blessés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner