Vital Kamerhe: «Le peuple est fatigué de voir les politiciens dialoguer»

Vital Kamerhe le 5/10/2012 à Kinshasa, lors d’une déclaration politique. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

«Le peuple est fatigué de voir les politiciens congolais dialoguer. On peut décrisper la situation sans passer par le dialogue», a affirmé lundi 18 mai le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe qui réagissait à l’idée d’organiser un dialogue entre toutes les forces politiques de la RDC comme le préconise le président Kabila. Pour lui, la priorité est plutôt la sécurisation des populations de Beni et la libération des prisonniers politiques.

Vital Kamerhe s’exprimait à la fin d’une réunion de l’opposition qui statuait sur la question d’un nouveau dialogue entre acteurs politiques comme le souhaite le président Kabila. Ce dernier a récemment envoyé son émissaire contacté les acteurs majeurs de la classe politique sur l’idée d’un tel forum avant les élections prévues en 2015 et 2016 en RDC. L’opposition juge inopportune l’organisation d’un dialogue qui risque, selon elle, d’entraîner le pays dans un schéma de transition et de glissement du calendrier électoral en violation de la constitution.

«L’opposition vient de rendre publique sa position qui est très claire. Un autre dialogue nous plongerait dans un piège d’enlisement pour déboucher sur le glissement qui va nous plonger dans la violation de la Constitution», a affirmé Vital Kamerhe.

Le président de l’UNC a déclaré que l’opposition attend du gouvernement des réponses à leurs requêtes.

«Ayant déjà fait une contre-proposition qui comporte notre calendrier que nous jugeons réaliste, ayant déjà épinglé tous les problèmes qui endeuillent le pays, que ça soit le charnier de Maluku, Beni où on tue chaque jour, nous disons que ce que nous attendons du gouvernement ce sont des réponses à toutes ces questions et propositions que nous avons formulées», a-t-il insisté.

Vital Kamerhe a invité le gouvernement à économiser l’argent pour soulager la population de Beni.

« Ce que nous faisons n’est pas du mépris vis-à-vis du Président. Mais seulement nous disons que c’est sans objet à l’heure actuelle. Économisons l’argent pour le peuple congolais. Que cet argent soit envoyé à Beni pour aller soulager cette population qui est en difficulté », a-t-il poursuivi.

La déclaration de l’opposition a été rendue publique devant plusieurs leaders politiques.

Vous pouvez écouter l’interview de Vital Kamerhe à Radio Okapi sur ce sujet:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (60)
Ebola (59)
RDC (55)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (33)
Caf (28)
Opposition (27)
Vclub (24)
Léopards (20)
Linafoot (17)