Ituri: retour au calme après les accrochages entre FARDC et FRPI à Aveba

Des militaires congolais en patrouille à Goma (Photo Monusco)

Le calme est revenu, depuis jeudi 4 juin, dans la localité d’Aveba, située à 75 km au Sud de Bunia, dans le district de l’Ituri (Province Orientale), après les affrontements survenus mercredi dernier entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI). Le chef de division unique de l’Ituri, Emmanuel Leku Apuobo, l’a affirmé, vendredi 5 juin, à Radio Okapi.

L’information est confirmée par le chef de bureau de la Monusco en Ituri, M’hand Ladjouzi. Ce haut fonctionnaire de l’Onu affirme cependant que la localité d’Aveba est sous contrôle des FARDC, appuyées par des casques bleus de la Monusco au moment où les miliciens son en débandade. Toutefois, M’hand Ladjouzi affirme avoir vu des corps des miliciens qui gisaient encore sur la voie publique entre Aveba et Gety.
Les autorités militaires de l’armée congolaise en Ituri se réservent d’avancer un bilan de ces affrontements, arguant que ces opérations dépendent directement de l’Etat-major général des FARDC à Kinshasa.

A (re) Lire: Bunia: les FARDC délogent la milice de la FRPI d’Aveba

 

Ils ont d’ailleurs annoncé l’arrivée, dans les jours à venir, du chef d’Etat-major militaire, général Didier Etumba à Bunia, chef-lieu de l’Ituri, pour évaluer ces opérations.

Dans un communiqué publié jeudi 4 juin, Martin Kobler, le patron de la Monusco, a salué l’opération lancée par les FARDC afin de neutraliser les miliciens de la FRPI et de protéger les civils.
Cette attaque, dit-il, marque un engagement du gouvernement congolais à combattre les groupes armés.
L’armée congolaise a lancé cette attaque après un échec des négociations qui visaient la reddition des miliciens de la FRPI.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (60)
Ebola (59)
RDC (55)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (33)
Caf (28)
Opposition (27)
Vclub (24)
Léopards (20)
Linafoot (17)