Sud-Kivu: 5 morts dans un accrochage entre Raïa Mutomboki et FARDC à Bunyakiri

Milicien FDLR. Photo AFPm

Cinq personnes ont trouvé la mort et quatre autres ont été grièvement blessées dans l’affrontement survenu, dans la nuit de jeudi 18 juin, entre les Raïa Mutomboki et les Forces armées de la RDC (FARDC), à Bunyakiri, territoire de Kalehe (Sud-Kivu). Ce bilan a été avancé par le commandant de la police nationale congolaise de Bunyakiri, le colonel Augustin Kasikila.

Selon cet officier de la police congolaise, l’attaque de ces miliciens est intervenue en l’absence des militaires dans cette contrée.
Pour lui, le déploiement rapide de l’armée nationale dans cette partie du territoire de Kalehe demeure le seul moyen de dissuader les forces négatives de commettre des exactions sur les civils.
Choqués, les habitants de Bunyakiri ont décidé de se ranger derrière les FARDC en poussant des cris de réconfort mais également en jetant des projectiles sur les Raïa Mutomboki. Les miliciens auraient violé trois femmes dans leur fuite.
Des dizaines d’habitants de Bunyakiri ont abandonné leurs habitations pour se réfugier dans des villages voisins.
Cet accrochage intervient dix mois après que quatre miliciens Raïa Mutomboki sont morts et plusieurs autres blessés au cours des affrontements avec les FARDC dans les localités de Bulambika, Kambegeti et Kambale, dans le groupement de Bunyakiri.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner