Nord-Kivu : recrudescence d'attaques armées à Goma

Vue de la ville de Goma.al

Plusieurs cas d’insécurité ont été enregistrés dans la ville de Goma le week-end du 5 au 6 juillet dernier. Deux personnes ont été tuées, plusieurs autres blessées et des bandits capturés au cours de plusieurs attaques à main armées dans la capitale du Nord-Kivu. La nuit de dimanche, au centre-ville de Goma, un bandit armé qui tentait de cambrioler un lieu de deuil a été abattu par des habitants qui lui ont ravi son arme.

La police en patrouille a récupéré l’arme et le corps inanimé du bandit qu’elle a acheminé à la morgue de l’hôpital provincial de Goma.

Plus tôt le même jour, dans le quartier Nyabushongo, la population en colère a pris à partie un véhicule de la police qu’elle accuse de passivité face à l’insécurité dans la ville.

Selon la société civile locale, plusieurs habitations ont été visitées par des bandits armés, sans que la police, appelée à plusieurs reprises, ne se présente.

Au quartier Ngangi, un enfant a été tué et un autre blessé après avoir reçu des balles tirées par un militaire, apparemment en état d’ébriété. Ledit militaire a été mis aux arrêts.

Enfin, au quartier Lac Vert, un bandit armé a été maîtrisé par la police pendant qu’il s’attaquait au domicile d’un médecin de la place.

Selon le chef de quartier Lac vert, ce bandit est connu de ses services. Il s’agit d’un certain Patrick, habitant du village Kiziba 2, en territoire de Nyiragongo.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : le gouvernement décide de renforcer la sécurité sur le lac Edouard

Nord-Kivu: panique à Goma après des tirs au bord du lac Kivu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner