Kinshasa: l’UNC salue la libération de Jean-Bertrand Ewanga

Bertrand Ewanga, secrétaire général du parti Union nationale pour le Congo en février 2010 à Bruxelles.

L’Union pour la nation congolaise (UNC) salue la libération de son secrétaire général, Jean-Bertrand Ewanga, après une année de détention à la Prison centrale de Makala, à Kinshasa. Le président interfédéral de l’UNC à Kinshasa, Jean-Baudouin Mayo, l’a exprimé dans un entretien accordé, vendredi 31 juillet, à Radio Okapi.

«Ma réaction est celle de joie parce que cette libération, après avoir purgé totalement sa peine, traduit pour nous la victoire de la liberté d’expression, de la justice de Dieu sur celle des hommes. L’UNC se trouve ragaillardie avec cette libération et nous continuons le service du peuple congolais », a-t-il indiqué.

A (re) Lire: RDC : un député de l’opposition poursuivi pour outrage à Joseph Kabila

Pour Jean-Baudouin Mayo, la libération du secrétaire général de l’UNC prouve à suffisance que personne ne peut «éteindre la détermination du peuple congolais pour son ancrage à la démocratie».

Jean-Bertrand Ewanga avait été arrêté le 5 août 2014 et condamné à douze mois de prison ferme pour offense au chef de l’Etat lors d’un meeting de l’opposition à Ndjili contre la révision constitutionnelle.

Son parti, l’UNC, et de nombreux autres de l’opposition protestaient au cours de ce rassemblement contre une modification de la Constitution qui permettrait à Joseph Kabila de briguer un troisième mandat présidentiel.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner