RDC: Félix Basse salue la détermination des FARDC dans la traque des FDLR

Le porte-parole de la Monusco, Prosper-Félix Basse le 05/08/2015 à Kinshasa lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le porte-parole de la Monusco, Félix Basse salue la détermination des Forces armées de la RDC (FARDC) dans la traque contre les rebelles des FDLR dans le Nord et Sud-Kivu. Il l’a dit au cours de la conférence de presse hebdomadaire de l’Onu du mercredi 5 août, à Kinshasa.

Interrogé sur le bilan des rebelles FDLR encore actifs sur le sol congolais, Félix Basse s’est réservé de commenter les chiffres de 390 avancés par le gouvernement :

«Je ne vais pas entrer d’abord dans une guéguerre des chiffres. Les statistiques, il faut les manipuler avec des précautions. Je vais dire tout simplement que nous saluons encore une fois les efforts qui sont menés par les FARDC pour neutraliser les FDLR », a souligné le porte-parole de la Monusco.

Félix Basse a par ailleurs indiqué qu’un [rebelle] FDLR présent sur le sol congolais  est de trop pour la Monusco qui accuse ces rebelles rwandais de commettre de diverses exactions contre la population civile.

A (re) Lire: Lubero: des acteurs de la société civile en clandestinité pour fuir la traque des FDLR

Dans son bilan publié mercredi 4 août devant la presse, l’armée a annoncé qu’il ne reste que trois cent quatre-vingt-dix rebelles rwandais des FDLR dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, après l’opération de traque qu’elle a lancée contre ce groupe armé.

Le bilan que le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (Cepadho) ne partage pas.

On rappelle que les FDLR vivent sur le sol congolais depuis plus de 20 ans. Ils avaient fui leur pays, le Rwanda, après la chute du régime Habyarimana.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner