Collette Braeckman publie : «L'homme qui répare les femmes. Violences sexuelles au Congo: le combat du docteur Mukwege»

Couverture du livre “L’homme qui répare les femmes” de Colette Braeckman, Photo Droits tiers

«L’homme qui répare les femmes. Violences sexuelles au Congo : le combat du docteur Mukwege», c’est l’intitulé de l’ouvrage de Collette Braeckman, journaliste belge spécialiste du Rwanda, de Burundi et du Congo. Elle rend hommage au gynécologue Denis Mukwege, médecin directeur de l’hôpital de Panzi, spécialisé dans le traitement des femmes victimes de violences sexuelles. Dr Mukwege a été victime d’une tentative d’assassinat à son domicile de Bukavu (Sud-Kivu), le 25 octobre.

Dans ce livre de 160 pages publié aux éditions GRIP/André Versaille, Collette  Braeckman considère les violences sexuelles auxquelles fait face la RDC comme une «épidémie inoculée».  Elles constituent «un phénomène  culturel ou traditionnel».

Collette  Braeckman affirme que le peuple congolais n’est pas par nature violent:

«Le viol n’est pas une constante à la culture congolaise. C’est quelque chose qui a été inoculé au Congo. C’est un phénomène nouveau au Congo. C’est comme une épidémie et le Congolais n’est pas plus disposé aux chaos, aux désordres et aux violences que le peuple rwandais, ougandais que n’importe quel autre». 

A travers ce livre, la journaliste belge pense que ce sont de choses qu’il «faut dire haut et fort que ce n’est pas vrai », pour que les violences sexuelles diminuent.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)