Kasindi: le banditisme grandissant, les commerçants en grève

Ces commerçants protestent contre la persistance du banditisme dans leur milieu.  Selon ceux, l’Etat reste impuissant face à l’insécurité, les services de sécurité civile comme militaires sont complices avec les bandits.

Plus de dix cas de cambriolage ont été commis depuis le début de cette année à Kasindi et dans la cité voisine de Lubirihya. Les coopératives  d’épargne et les maisons de transfert d’argent ne sont pas épargnées non plus, affirment les grévistes.

A tout ceci s’ajoute une dizaine de pillages des véhicules sur la route Kasindi -Beni.

Les commerçants revendiquent, en ce s termes, dans un mémorandum remis ce lundi au chef de poste administratif local :

Nous exigeons  la permutation des responsables de services de sécurité civile et militaire, la relève des policiers et militaires commis à la sécurisation de la cité de Kasindi.

Le chef de poste a, de son côté, demandé aux commerçants de reprendre leurs activités. Il leur a promis de transmettre leurs doléances à l’administrateur de territoire.

Ce mardi, les activités commerciales n’ont toujours pas repris à Kasindi.  Cependant,  cette grève des commerçants n’affecte pas les activités de la douane qui fonctionnent normalement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner