Refus des coupures de 10 et 20 Francs congolais à Bumba

Francs congolaisFrancs congolais

Francs congolais

Depuis trois jours, les billets de 10 et 20 Francs congolais sont refusés sur le marché à Bumba, dans la province de l’Equateur indiquent les consommateurs. Information confirmée par confirmés par le commissaire de district de la Mongala. Ce refus s’est étendu au marché de Lisala. Les  habitants de Bumba ne savent plus où donner de la tête. Pour l’autorité administrative, ces coupures ne sont pas démonétisées.

Selon les vendeurs de Bumba, le refus de consommer les coupures de 10 et 20 Francs congolais est parti de Lisala.

D’après la même source, ce sont les commerçants venus de Kinshasa qui ont donné le ton du refus, prétendant que ces coupures ne sont plus d’usage dans la capitale.

Ces opérateurs économiques n’acceptent plus que des coupures de 50 Francs et plus lors de la vente de leurs produits manufacturés.

Le refus de petites coupures a gagné la ville de Lisala et s’est étendu à Bumba.

La situation est devenue plus dramatique pour les fonctionnaires du district de la Mongala, précise Brigitte Botete, commissaire de district. Selon elle, l’agence de la Banque centrale à Bumba n’a servi que des billets de 10 et 20 Francs à la paie.

Ce refus entraîne des conséquences, comme par exemple la rareté de certains produits et la hausse de prix sur le marché.

Plusieurs marchands affirment avoir arrêté leurs activités, pour éviter les coupures de 10 et 20 Francs congolais.

Pour l’autorité du district, ce phénomène est entretenu artificiellement et doit cesser. Brigitte Botete recommande à la population de consommer indistinctement ces coupures parce qu’elles ont cours légal et n’ont pas été démonétisées.

Elle demande également à la Banque centrale de mélanger les petites et grosses coupures lors de la paie des fonctionnaires pour éviter l’encombrement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner