Lubumbashi: la production Chemaf augmente de 11 000 à 15 000 tonnes de cuivre

La production du cuivre à l’entreprise minière Chemical of Africa (Chemaf) pour 2010 a connu une hausse de quatre tonnes par rapport à l’année précédente. C’est ce qu’a déclaré, dimanche 27 mars à Lubumbashi, le chargé de la production au sein de cette entreprise, l’ingénieur Djo Katembo. 

La hausse de la production de Chemaf intervient après la crise financière de 2009, qui a frappé plusieurs entreprises et obligé certaines d’entre elles à mettre la clé sous le paillasson, a expliqué l’ingénieur Djo Katembo: 

«Nous pouvons  dire  que, pour l’année 2010, nous avions  produit près de  15 000 tonnes  de  cuivre. Nous avions près de 11 000 tonnes de cuivre en 2009. Et, s’il faut  comparer cela  avec l’année  2009  qui était l’année où on  avait  la crise  financière, la production a augmenté.»

Cette entreprise minière projetait d’augmenter encore sa production annuelle. Son usine de Lubumbashi, a indiqué la même source, est capable de produire 30.000 tonnes par  an de cuivre.

Mais, du fait que l’alimentation en minerais n’ y était  pas assurée, elle s’est limitée à près de 15.000 tonnes par an, a précisé Djo Katembo; avant de poursuivre:

«Pour pouvoir saturer  la  capacité de  la  salle  de  l’électrolyse, ça veut  dire des  usines  hydro métallurgiques, nous avons besoins  de  pouvoir alimenter cette usine. Et au mois  d’octobre,  notre concentrateur était  déjà  opérationnel. C’est ce  qui nous a  permis  d’augmenter  sensiblement  la  production  de  cuivre,  les  trois  derniers  mois  de  l’année  2010.»

Cette relance de la production va permettre à la société, selon lui, d’avoir encore besoin de la main d’oeuvre locale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner