Maniema: les opérateurs miniers se disent victimes de la loi Obama

Le président de la corporation des miniers à la Fédération des entreprises du Congo (Fec)/section Katanga, Eric Monga, est intervenu dans l’émission Panorama économique diffusé le samedi 9 juillet sur Radio Okapi. Il a évoqué notamment les craintes des opérateurs miniers du Maniema face à la loi Obama et les retombées de la visite du président sud-coréen à Kinshasa.

Les opérateurs miniers du Maniema se plaignent d’être frappés par la loi américaine Dodd Franc, dite loi Obama. Une disposition de cette loi veut que tous les minerais qui proviennent de la RDC et des ses voisins soient certifiés pour éviter le commerce des minerais de sang. Aucun site minier du Maniema n’est sous contrôle d’un quelconque groupe armé, ont allégué les opérateurs miniers locaux.

Les ex-agents de l’entreprise minière Sengamines continuent d’exiger de cette entreprise la paie de leurs arriérés de salaires et des leurs décomptes finals.

A l’occasion de la visite à Kinshasa du président sud-coréen, Lee Myung-Bak, jeudi 7 juillet, quatre accords de coopération technique et économique ont été signés entre la RDC et la Corée du Sud.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner