RDC : l’ITIE invite les entreprises minières à plus de transparence

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

Les entreprises pétrolières ont fait preuve de plus transparence dans les déclarations de leurs impôts que les entreprises minières entre 2008 et 2009. C’est ce qu’a déclaré, jeudi 10 mai à Kinshasa au cours d’une conférence de presse, Mack Jérémie Dumba, coordonateur national de l’Initiative pour la transparence dans l’industrie extractive (ITIE). Il commentait le récent rapport de ce mécanisme qui permet  de comprendre le fonctionnement  du secteur extractif et les régimes  fiscaux des  minerais.

L’ITIE a enregistré des écarts entre la production de plusieurs entreprises minières et les déclarations de leurs impôts.

Mack Jéremie Dumba appelle les entreprises minières à plus de transparence.

« Ce n’est pas tout le monde qui veut de la transparence. Il y a des entreprises au Katanga qui n’en veulent pas du tout », affirme-t-il.

Il plaide aussi pour une modernisation de l’administration fiscale, indiquant qu’à la Direction générale des recettes administratives judiciaires, domaniales  et de participation (DGDA), par exemple, l’outil de stockage de données est encore manuel.

« Comme est-ce qu’on pourra avoir des informations fiables ? », s’interroge-t-il.

Mack Jéremie Dumba est aussi favorable à l’affectation « des personnes ressources qui comprennent le processus ITIE » aux régies financières.

Dans son dernier rapport qui porte sur la période 2008-2009, ITIE/RDC avait indiqué que le pays avait produit 300 000 tonnes de cuivre et près de 30 000 tonnes de cobalt.

Au cours de la même période, la production industrielle du diamant par la Miba dans la province du Kasaï-Oriental s’est chiffrée à un million de carats.

A l’occasion de la présentation de ce rapport, le vice président  du Sénat, Mokolo wa Mpombo, avait souligné le souci des parlementaires  congolais « de voir la transparence  des revenus générés par des industries extractives en RDC devenir une réalité ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner