Lubumbashi : les importateurs dénoncent « la double taxe » imposée par l’Ogefrem

Sur la route Lubumbashi-Kasumbalesa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les importateurs œuvrant à Lubumbashi se plaignent de la double imposition à laquelle l’Office de la gestion du fret multimodal (Ogefrem) soumet leurs marchandises. Le président de leur association, Edouard Sumaili, a déclaré, lundi 11 juin à Radio Okapi, ne pas comprendre pourquoi les commerçants doivent payer à cet office 0,5 dollars américains par marchandise importée au poste frontalier de Kasumbalesa en plus des 130 dollars versés pour obtenir une attestation de destination au port de Dar-es-Salam en Tanzanie.

Édouard Sumaili se plaint, en outre, du prix de cette attestation qu’il juge exorbitant.

Il explique à Colin Djuma les raisons de protestations des importateurs.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le sous-directeur en charge  des activités  techniques à l’Ogefrem/Katanga, Paul Dimandja, indique, pour sa part, que son institution ne perçoit jamais de taxes.

Selon lui, l’attestation de destination dont parlent les commerçants n’est pas vendue à 130 dollars américains mais à 50.

Les 0,5 dollars américains sont perçus pour le chargement et le déchargement du fret.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)