L’absence des petites coupures de franc congolais pénalise les consommateurs, selon Christophe Tshibumbu

Francs congolais

Avec l’émission ce lundi 2 juillet de nouvelles coupures de franc congolais à valeur faciale « adaptée », la question des petites coupures de francs congolais revient à la surface. Il s’agit des billets de 50 cents, 1, 10 et 20 FC. Le collectif des défenseurs des consommateurs estime que l’absence de ces billets qui ne sont plus imprimés depuis quelques années pénalise les consommateurs obligés parfois de payer plus cher leurs factures.

Christophe Tshibumbu, le président du collectif de défenseurs des consommateurs, affirme que les consommateurs sont surtout pénalisés lorsqu’ils paient leurs factures d’eau et d’électricité ou effectuent leurs achats dans les supermarchés. La monnaie ne leur est pas systématiquement rendue au motif que les petites n’existent plus sur le marché.

« Quand vous avez une facture de 1 251 FC, vous allez payer 1 300 FC puisqu’il n’y a pas de coupure d’un franc. La Regideso ou la Snel ne pourra pas vous rembourser 49 FC. Dans toutes les factures où il n’y a pas de différence de monnaie, il y aura toujours des restes entre 0 et 49 FC parce que la plus petite coupure en circulation est celle de 50 FC », explique Christophe Tshibumbu, estimant que cela ferait plusieurs millions des dollars encaissés gratuitement par les commerçants.

Christophe Tshibumbu demande à la Banque centrale d’examiner cette situation qui, selon lui, est préjudiciable aux consommateurs.

Certains commerçants de Kinshasa remettent des bonbons ou du chewing gum aux consommateurs faute de petite coupure.

Avec l’émission de nouvelles coupures de 1000 FC, 5000 FC, 10 000 FC et 20 000 FC, les consommateurs craignent que les petites coupures encore en circulation notamment celles de 50 et 100 FC ne disparaissent à leur tour et que les prix augmentent sur le marché.

Le directeur général de la politique monétaire et des operations, Jean-Louis Kayembe a assuré, dimanche 1er juillet que la BCC va continuer à émettre les petites coupures.

« Nous avons rassuré  la population. Nous n’allons pas seulement émettre les grosses coupures, mais aussi les petites. Si les moyens le permettent, nous allons aussi imprimer les pieces de 100 FC, 50 FC et même de 20 FC en 2013. Les pièces ont un avantage parce qu’elles ne s’usent pas facilement », a-t-il déclaré au cours de l’émission Panorama économique du samedi 30 juin.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner