TVA : la DGI accuse certains opérateurs économiques de tenir une double comptabilité

Une vue du marché Mzee Kabila à Lubumbashi (RDC). Ph. Radio Okapi

Le directeur général de la direction générale des impôts (DGI), Dieudonné Lokadi regrette que certains opérateurs économiques tiennent une double comptabilité et minorent les prix de certains produits pour diminuer le taux d’impôts qu’ils doivent payer. Il a exprimé son regret, mardi 10 juillet à Kinshasa, lors d’une réunion d’évaluation de l’application de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui a remplacé l’impôt sur le chiffre d’affaires en RDC depuis le mois de janvier dernier.

Le patron de la DGI a aussi reproché à certains opérateurs économiques de ne pas délivrer des factures à leurs clients. C’est sur base de ces factures que les agents de du fisc contrôlent l’application de la TVA.

L’administration fiscale a également relevé quelques faiblesses dans les textes qui réglementent notamment le seuil d’assujettissement de la TVA. Actuellement, seuls les opérateurs économiques qui réalisent au moins 80 000 000 de Francs congolais de chiffre d’affaires (environ 87 000 dollars américains) sont assujettis à cette taxe.

La DGI envisage de baisser ce seuil pour élargir l’assiette fiscale. Son directeur général promet de soumettre une proposition dans ce sens au Parlement.

Au sujet des recettes générées par la TVA, Dieudonné Lokadi a affirmé qu’elles sont encore inferieures aux prévisions.

Selon les prévisions de la DGI, les recettes annuelles de la TVA sont fixées à 612 milliards de francs congolais (environ 665 217 391, 3 dollars) soit une recette mensuelle d’environ 52 milliards de francs congolais.

Dieudonné Lokadi a indiqué que la DGI a récolté 34 milliards et demi de francs congolais en janvier. La même somme a été récoltée en février. Au mois de mai, les recettes générées par la TVA se sont élevées à près de 48 milliards.

Pour faciliter le contrôle des agents de sa régie, il a recommandé aux consommateurs d’exiger les factures des produits qu’ils achètent.

Il a aussi mis en garde les opérateurs économiques qui réalisent un chiffre d’affaire supérieur à 80 millions de francs congolais mais qui n’ont  jamais souscrit à la TVA.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner