Daniel Mukoko : « La paie des fonctionnaires par voie bancaire nous permettra d’éliminer les fictifs »

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La paie des fonctionnaires par voie bancaire va permettre au gouvernement d’avoir un fichier du nombre réel d’agents de l’Etat et d’écarter les fictifs. C’est ce qu’a estimé le vice-premier ministre en charge du Budget, Daniel Mukoko Samba au cours de la réunion hebdomadaire de la situation économique et financière de la RDC qui a rassemblé, mardi 17 juillet, autour d’une table les ministères des Finances, du Budget et la Banque centrale du Congo (BCC).

« Nous savons comment ça se passe dans les entreprises de l’Etat. En payant les fonctionnaires par la banque, ça nous permettra de bien saisir le nombre de fonctionnaires parce qu’il y a des fonctionnaires fictifs. Ca nous permettra aussi de savoir si les comptes ouverts sont mouvementés par leurs bénéficiaires ou non. C’est ce retour d’informations qui nous permettra d’améliorer progressivement le fichier, écarter les fictifs, faire de l’économie et gagner de l’argent pour le compte du trésor public », a déclaré Daniel Mukoko.

L’opération de recensement biométrique des fonctionnaires a commencé depuis 2005 sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC). Au 18 juillet 2011, le nombre de fonctionnaires recensés était de trois cent soixante mille cinq cent cinquante-huit (360 558) dans sept provinces dont :

  • Kinshasa
  • Bandundu
  • Bas-Congo
  • Kasaï-Occidental
  • Kasaï-Oriental
  • Maniema

Faisant par ailleurs l’évaluation de l’émission de nouvelles coupures du franc congolais depuis le lundi 2 juillet, le vice-premier ministre a indiqué cette opération a été menée « de la meilleure façon ».

« Ça s’est passé de manière idéale. Elle n’a pas bougé les prix et il n’y a pas de perturbations sur la circulation monétaire dans le pays. Ce sont des monnaies qui circulent en banque. Raison pour laquelle ces monnaies ne sont pas dans la rue », a-t-il dit.

La Banque centrale du Congo (BCC) a mis en circulation les nouveaux billets de 1 000 FC, 5 000 FC et 10 000 FC (francs congolais) équivalant à 8 milliards de francs congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner