Minerais: la découverte de diamant en Sibérie menace le marché congolais

Diamant de la Miba

Une mine de diamants découverte en 1970 dans une zone inhabitée de Sibérie Orientale a été gardée secrète depuis des décennies. L’Institut de géologie et de minéraux Sobolev à Novossibirsk (Sibérie) a publié cette semaine des informations concernant ce gisement de Popigaï. Ce diamant de type utilisé pour les instruments de forage et des pièces d’aéronautique dispose d’une réserve estimée à 110 fois supérieure aux réserves mondiales de diamants.

Pour le coordonnateur de la Cellule d’étude et de planification minière (CEPM) de la RDC, le professeur Kampata, cette découverte menace le marché congolais et appelle l’Etat congolais à soutenir la Minière de Bakwanga (Miba) pour faire face au marché mondial de diamant industriel.

« Je suis certains que le gisement de Sibérie va bouleverser les réserves congolaises en diamant industriel  étant donné que la Miba ne produit pas en grande quantité », a reconnu le professeur Kampata.

La Miba a besoin de 140 millions USD pour se relancer sur le marché mondial de diamant industriel.

Mais certains experts, dont des Congolais, contestent l’estimation de 110 fois  supérieure aux réserves mondiales.

« C’est impossible de trouver un gisement de 110 fois plus que la réserve mondiale. Dans ce site, il n’ya pas d’autres minerais que le diamant. La grande société exportatrice de diamant a contesté ce chiffre », a affirme le professeur Kampata.

Il ajoute que la RDC est le premier pays en réserve mondiale en diamant industriel et que la réserve de Sibérie n’est pas une « kimberlite » qui est la roche mère de diamant mais d’un gisement « surnaturel. »

Selon le professeur Kampata, la RDC devrait produire le diamant indusrtriel en grande quantité parce que la Russie est spécialiste en réserve.

Il s’explique dans cet entretien avec Joselyne Musau Ponde.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner