Panorama économique: le gouvernement invite les banques à réduire leurs taux d’intérêt

Lambert Luhondo Tundu, cadre à la Générale des techniques et de construction (GTEC)/Ph. Daniel Tambinzoni.

Le gouvernement a appelé, mardi 19 février, les banques commerciales à revoir à la baisse les taux d’intérêt sur les crédits qu’elles accordent à leurs clients en RDC. Le ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi Kibol Mvul, l’a dit au sortir de la réunion hebdomadaire avec ses collègues du Budget, de l’Économie, de la Banque Centrale du Congo (BCC).

Il a indiqué que la BCC a sensiblement réduit son taux directeur qui est passé, il y a trois ans, de plus de 70% à  4%.

Lundi 18 février, le ministre du Plan, Célestin Vunabandi, a accusé certains commerçants de surfacturer leurs produits à l’importation pour les vendre plus chers au pays.

Parmi ces produits, il y a notamment le poisson chinchard.

Le gouvernement a engagé, depuis 2012, des auditeurs, chargés de faire le contrôle des prix des produits de consommation de masse depuis les pays d’importation.

Selon des sources proches du gouvernement, la plupart des produits de masse consommés en RDC sont importés de la Namibie.

La Direction générale des impôts (DGI) est appelée à réaliser la somme de 2 476 milliards de FC, soit 27,51 millions de dollars américains au cours de cette année en cours, donc le double des assignations de l’année 2012. Les cadres de l’administration fiscale réfléchissent depuis mercredi 20 février à Kinshasa pour consolider les reformes engagées en 2012 et atteindre voire dépasser les assignations de 2013.

Un invité pour commenter l’actualité de la semaine, Lambert Luhondo Tundu, cadre à la Générale des techniques et de construction (GTEC).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner