RDC: le Gouvernement et les provinces s’accordent sur la gestion des crédits d’investissement

Des gouverneurs des provinces de la RDC autour du Président Joseph Kabila et du Premier Ministre Adolphe Muzito, lors de la clôture de la conférence des gouverneurs à Kinshasa, le 27/08/2011.

Les provinces accéderont désormais aux crédits d’investissement dans les secteurs qui dépendent de leurs compétences exclusives. Le gouvernement central et les gouverneurs de province ont signé un protocole d’accord comprenant les modalités de consommation de ces crédits, vendredi 29 mars à Kinshasa. Grâce à cet accord, le gouvernement central ne devrait plus définir les projets qui ne rencontrent pas les priorités au niveau des provinces.

Le ministre provincial des finances pour la ville de Kinshasa, Guy Matondo, a indiqué qu’il s’agit des crédits d’investissements dans les secteurs de:

  • la santé
  • l’éducation
  • l’agriculture et développement rural

Les crédits alloués à ces secteurs, selon lui, seront désormais gérés de manière concertée entre les provinces et le gouvernement centrale, en attendant que les provinces se dotent de structure adéquate pour gérer ces fonds.

Selon le gouverneur du Kasaï-Oriental, vice doyen de gouverneurs, Alphonse Ngoy Kasanji, une quotité mensuelle sera désormais envoyée à chaque province pour lui permettre de pouvoir se conformer à son plan d’action prioritaire.

Alphonse Ngoy Kasanji souligne que ces crédits seront gérés grâce à un mécanisme concerté. Celui-ci respectera trois phases:

  • l’identification du projet
  • l’exécution du projet
  • le mécanisme de suivi de ce projet.

La signature de cet accord, considérée comme un pas de plus vers la décentralisation, est l’une des recommandations de la 3e conférence des gouverneurs tenue le 18 mars à Kananga dans le Kasaï-Occidental.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner