Kasaï-Oriental: 50 000 $ pour relancer la centrale hydroélectrique de Tshiala

Le siège de la Minière de Bakwanga (Miba) à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Photo Okapi.

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental s’engage à intervenir pour la relance de la centrale hydroélectrique de Tshiala appartenant à la Minière de Bakwanga (Miba), en vue de faire face à la carence en énergie électrique qui prévaut sur Mbuji-Mayi depuis quelques semaines. Un montant de 50 000 US a été remis le week-end dernier à Enerka, qui commercialise l’électricité dans cette ville, pour accélérer les travaux de dépannage des machines et remonter la puissance jusqu’à plus de 10 Mégawatts.

Actuellement, la centrale ne produit que 2 mégawatts, alors que sa capacité attendue est de 18 mégawats. Les besoins en électricité de la Miba seraient comblés avec 10 ou 12 mégawats, l’excédent étant recherché pour renforcer l’éclairage de la ville diamantaire.

Le gouverneur de province, Ngoyi Kasanji, a annoncé lundi 25 novembre qu’un partenariat devrait être signé cette semaine entre la Miba et le gouverneur de province pour injecter des capitaux frais dans la société Energie du Kasaï (Enerka).

Les discussions pour la mise en forme de ce partenariat doivent se poursuivre ce mardi au gouvernorat de province, cette fois, entre les juristes du gouvernement provincial et ceux de la société Enerka.

La même source a aussi souligné la nécessité d’un partenariat entre Enerka et les investisseurs locaux. Ces derniers, selon lui, ont déjà débloqué 3 millions de dollars pour augmenter la capacité du barrage hydro électrique de Tshiala.

La ville de Mbuji-Mayi est plongée dans le noir depuis près de deux semaines. Ce qui a occasionné une pénurie en fourniture de l’eau potable de la Régie de distribution d’eau (Regideso). Et même certains hôpitaux fonctionnent sans électricité.

Les ingénieurs d’Enerka disent avoir enregistré des pannes sur plusieurs machines de la centrale hydroélectrique de la Miba, sans autres précisions.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner