Nord-Kivu: les autorités veulent relancer la culture du café à Rutshuru

Des enfants de Rutshuru (Nord-Kivu) après que les FARDC ont libéré ce territoire de l’occupation des rebelles du M23 (Mercredi 13 novembre 2013).

Le ministre provincial de l’Agriculture, élevage et développement rural a distribué vendredi 12 septembre une centaine de milliers de plantules de caféiers aux agriculteurs des cinq groupements de la  chefferie des Buisha dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Cette distribution vise à stabiliser la filière agriculture longtemps menacée par les affres de la guerre. Les agriculteurs quant à eux pensent que le gouvernement doit d’abord mettre fin à la présence des groupes armés qui insécurisent leur région.

Durant deux jours, le ministre provincial de l’Agriculture, Nzangu Kasivita, a distribué des milliers de plantules de caféiers aux agriculteurs notamment de Rubare, Kisharo et Nyamilima. Selon lui, cette campagne dite «café de la paix» entre dans le cadre de la relance économique de la province du Nord-Kivu, longtemps secouée par la guerre. Une façon aussi, a-t-il affirmé, de stabiliser les ménages des populations de Rutshuru.

 «Nous avions estimé qu’après la guerre, il faut relancer le secteur café, qui est un secteur porteur au niveau de notre province», a indiqué Carly Nzanzu Kasivita.

Tout en saluant cette initiative du gouvernement provincial, les agriculteurs ont émis le vœu de voir l’autorité de l’Etat totalement restaurée dans ce territoire. «Il faut sécuriser les champs, qui sont occupés par les FDLR. Jusqu’à présent, personne ne peut arriver dans son champs», a témoigné l’un d’eux. 

Ces mêmes agriculteurs ont demandé ensuite que le prix du café soit revu à la hausse.

Le ministre provincial a promis de faire un plaidoyer auprès du gouvernement à cet effet, mais aussi pour voir comment associer d’autres cultures à celle du café, notamment celle du cacao.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner