Kinshasa : recouvrement forcé de la vignette par la DGRK pour 2011, 2012 et 2013

Boulevard du 30 juin à Kinshasa, décembre 2010.

La Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK) commence mercredi 8 octobre une campagne de recouvrement forcé de la vignette pour les exercices 2011, 2012, 2013. Selon Paulette Mpanzu, directrice chargée des finances et services généraux à la DGRK, toutes les catégories de véhicules roulant dans la capitale sont concernées. Dans le cadre du recouvrement forcé, une pénalité de 9 400 francs congolais (10,18 dollars américains) sera appliquée.

«Cette campagne concerne la période 2011, 2012, 2013. Elle prend tous les véhicules ayant circulé avant 2013 jusque à l’année 2013», a expliqué Mme Mpanzu.

Il s’agit selon elle, de rattraper le retard accumulé ces trois dernières années dans la perception de cet impôt.

«Avant, c’était la DGI qui collectait cet impôt. Et quand la DGRK fut créée en 2008, il y avait déjà un retard. Au fur et à mesure qu’on organisait la campagne, on accumulait les retards. Et cette fois-ci, on a pris trois exercices», a-t-elle expliqué.

Elle assure cependant qu’un forfait sera proposé aux assujettis ayant tous les trois exercices à payer.

«Par exemple, si le prix c’est 54 300 francs congolais [58,83 dollars USD], ils ne paieront pas 54 300 fois 3 mais plutôt un forfait que le gouvernement a fixé», a-t-elle précisé.

Voici quelques exemples de tarifs appliqués, selon Mme Mpanzu :

- Véhicules des sociétés : entre 54 500 et 64 000 francs congolais (59,05 et 69,34 dollars US);
- Véhicules de particuliers : entre 37 700 et 61 700 francs congolais (40,85 et 66,85 dollars US).

Ces montants varient selon les catégories de véhicules, soit qu’ils ont de transport, ou de tourisme.

«Pour les véhicules de tourisme, les moteurs qui vont de 1 à 10 chevaux payent 54 500 francs congolais, et pour le recouvrement forcé, on ajoute une pénalité de 9 400 francs congolais», a-t-elle explicité.

Les véhicules ayant une puissance de plus de 15 chevaux, toujours pour les particuliers, paieront 73 400 francs congolais, plus la pénalité et les remorques de moins de 2 700 kilos paieront 41700 francs congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Vignette automobile: le recouvrement forcé débute à Kinshasa le 8 octobre

Lubumbashi: seuls 20% de véhicules ont une assurance automobile

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner