Katanga : des enseignants d’écoles de la Gécamines réclament 4 mois d’arriérés de salaire

Les enseignants de la maison Pungwe, qui prestent dans les écoles de la Gécamines à Kambove (Katanga) menacent de boycotter la rentrée scolaire 2014-2015. Ils exigent le paiement d’au moins quatre mois d’arriérés de salaire sur les sept qu’ils enregistrent. A quelques jours de la reprise de cours, ces enseignants affirment être incapables de préparer la rentrée scolaire de leurs propres enfants, faute d’argent.

Pour leur délégué, Alex Lupichi, aucun des enseignants dépendant de ce sous-traitant de la Gécamines ne sera à son poste sans que cette condition ne soit remplie.
De son côté, le responsable de la maison Pungwe s’est réservé de tout commentaire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner