La majorité présidentielle s’inquiète de l’immobilisme à l’assemblée provinciale de l'Equateur

Siège de l’Assamblée provinciale de la province d’Equateur.

Les partis politiques de la majorité présidentielle s’inquiètent de l’immobilisme qui prévaut à l’assemblée provinciale de l’Equateur.

Ceci suite à la suspension des activités de cette institution par le ministère de l’Intérieur du gouvernement central depuis la session de mars dernier.  Ces partis demandent au ministère de l’intérieur de lever cette mesure.

  • Comment analyser cette situation ?
  • Quel impact pourrait-elle avoir sur le fonctionnement de la province de l’Equateur ?

Invités:

  • Nicolas Isofale, Député national de l’opposition et élu de la ville de Mbandaka. Il est cadre du parti politique Mouvement de libération du Congo (Mlc).
  • Célestin Bolili, Député provincial de l’Equateur et membre du parti politique Alliance des démocrates humanistes (Adh).
  • Me Gilbert Kyatshinge, Expert en décentralisation.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

« Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner