Le gouvernement annonce le début des opérations de recensement de la population

La population du quartier Mikondo en émoi ce 20/05/2011 à Kinshasa, lors d’un incendie qui avait tué six membres d’une même famille. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre du Plan et Suivi de la mise en œuvre de la révolution de la modernité, Célestin Vunabandi, a annoncé, samedi 9 mars à Goma (Nord-Kivu), le début des opérations techniques du recensement général de la population congolaise pour le mois de mai prochain.

  Il a indiqué que ce recensement qui intervient 29 ans après le dernier coûtera 130 millions de dollars américains et bénéficiera de l’appui des partenaires du gouvernement dont la Monusco.

Pour le ministre, le gouvernement s’est engagé, par le décret no 09/32 du 8 août 2009, à organiser ce recensement « pour disposer des données sur la population à une échelle géographique réduite qui sont nécessaires pour la conception, le pilotage et l’évaluation des programmes de développement ».

Le recensement général de la population permettra également à l’Etat de disposer des statistiques fiables et actualisées de toutes les entités politico-administratives du pays. Les statistiques disponibles dans ce domaine datent du dernier et unique recensement scientifique de juillet 1984.

  • Comment analyser cette initiative du gouvernement ?

Invités:

  • Patrick Tshiamala, Chef de la Cellule de communication et des relations publiques du bureau central de recensement, une structure du Ministère du Plan.
  • Professeur Matthieu Kalele, Professeur de sociologie à l’Université de Kinshasa et président du parti politique Front pour un nouveau type de congolais (Fntc). Parti membre de l’opposition politique.
  • Professeur Emmanuel Kasongo, Vice-doyen de la faculté de science sociale, politique et administrative à l’Université de Kinshasa. Il est expert en questions de la décentralisation et des élections.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner