Grève des transporteurs routiers sur l'axe Kinshasa-Matadi-Boma

Les chauffeurs et convoyeurs des véhicules poids lourds opérant sur la route Kinshasa-Matadi-Boma ont déclenché une grève depuis lundi 8 avril 2013 pour une durée indéterminée.

Ils protestent contre le fait que leurs employeurs n’améliorent pas leurs conditions salariales pourtant négociées sous la facilitation du ministre de l’Emploi.

Au cours d’une réunion tripartite tenue le même jour, les ministres de l’Emploi, des Transports et de l’Economie nationale ont demandé aux chauffeurs des poids lourds de reprendre du service, promettant d’enquêter pour identifier les entreprises qui ne mettent pas en application les engagements pris.

La nouvelle grille salariale prévoit un salaire mensuel de 300 000 francs congolais (326 dollars américains) pour le conducteur et 150 000 francs (163 dollars américains) pour le convoyeur. Un chauffeur da droit à 50 dollars américains de prime et un convoyeur 25 dollars américains.

  • Quelle analyse faire de cette grève ?
  • Comment y remédier ?

Invités:

  • Modeste Bahati Lukwebo, Ministre de l’emploi, travail et prévoyance sociale.
  • André Tshikoji, Président du syndicat dénommé Force routière congolaise (Forc), syndicat regroupant les transporteurs de la Rdc.
  • Al Kitenge, Analyste économique et stratège.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner