Ouverture à Kinshasa des concertations nationales

De gauche à droite; Aubin Minaku, Président de l’assemblée nationale congolaise et Léon Kengo Wa Dongo, président du Senat le 7/09/2013 à Kinshasa, lors de l’ouverture de concertations nationales par le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les concertations nationales ont démarré samedi 7 septembre 2013 au Palais du peuple de Kinshasa.

Devant plus de 600 délégués et des centaines d’invités, parmi lesquels les députés et sénateurs,  le gouvernement, le corps diplomatique et bien d’autres,  Joseph Kabila a indiqué que les discussions de ce forum se feront en toute liberté mais dans le  respect des lois du pays.

Il a aussi annoncé la mise en liberté conditionnelle de certains prisonniers et une grâce présidentielle qui est en étude, en attendant, a-t-il précisé, le vote au parlement d’une loi d’amnistie. Selon Joseph Kabila, l’objectif est  de décrisper la situation qui prévaut actuellement en RDC.

  • Quelle lecture faites- vous du début des concertations nationales ?

Invités :

  • Mfumu Ntoto Basanga, géniteur de la troisième voie et porte-parole de la dynamique de l’opposition non- institutionnelle (Doni en sigle)
  • Jean-Pierre Kambila, Conseiller politique du chef de l’Etat.
  • Jonas Tshiombela, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner