Attaques du 30 décembre à Kinshasa, au Katanga et au Maniema

Dialogue être congolais de ce lundi 6 janvier 2014 revient sur la situation sécuritaire qui a prévalu en RDC à la fin de l’année 2013.

Plusieurs sites stratégiques ont fait l’objet d’attaques simultanées à Kinshasa, au Katanga et au Maniema par des hommes armés qualifiés de terroristes par le gouvernement. Le bilan de ces événements fait état d’une  centaine de victimes.

  • Quelle lecture faire de ces événements ?

Invités:

  • André-Alain Atundu, Ancien ambassadeur au Rwanda et diplomate à Paris. Il est cadre de la majorité présidentielle et président du parti politique Convention pour la démocratie et la république. (Cdr).
  • Martin Fayulu, Député national de l’opposition et coordonateur de la plate-forme Forces acquises au changement (Fac). Il est président du parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé).
  • Jean-Jacques Wondo,  Analyste politique et expert en questions militaires. Il est l’auteur de l’ouvrage intitulé « Les armées au Congo Kinshasa : Radioscopie de la force publique aux Fardc ».

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner