La mort du chef milicien Paul Sadala « Morgan »

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le chef du groupe Maï-Maï Simba, Paul Sadala alias Morgan, est mort lundi 14 avril dernier, deux jours après s’être rendu aux Forces armées de la RDC.

Les circonstances de sa mort font l’objet d’une polémique. L’armée indique que le milicien a été tué au cours d’un échange de tirs entre ses hommes et des militaires congolais. A en croire le Général Fal Sikabwe, commandant de la zone opérationnelle des FARDC, le chef milicien a opposé une résistance à Molokaï alors que les militaires l’escortaient vers Bunia pour la suite de son processus de reddition.

Morgan aurait exigé d’être nommé général avant toute poursuite du processus de sa reddition.  Le Général Fal Sikabwe accuse les hommes de Morgan d’avoir alors ouvert le feu sur ses soldats. Le chef milicien aurait été blessé aux deux jambes. Il aurait succombé à ses blessures.

Mais un député provincial remet en cause cette version de faits. Joseph Ndiya, de la Majorité présidentielle, accuse l’armée d’avoir planifié la mort de Morgan.

  • Quelle incidence sa mort peut-elle avoir sur le processus de pacification des territoires jadis contrôlés par sa milice ?

Invités:

  • Grégoire Lusenge, Député national et secrétaire général adjoint du RCD/KML, parti de  de l’opposition. Il est élu de Mambassa en Province Orientale et premier vice-président du groupe parlementaire des libéraux chrétiens démocrates et socialiste  à l’assemblée nationale.
  • Abdallah Pene Mbaka, député national, membre du PPRD, parti de la majorité. Il est élu de Mambassa en Province Orientale.
  • Dismas Kitenge, Président du groupe Lotus, une Ong de défense des droits de l’Homme basée à Kisangani et vice-président de la Fédération internationale de défense des droits de l’Homme (Fidh).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner