Roger Meece: «La Brigade d’intervention va ajouter une capacité complémentaire à ce que nous faisons déjà»

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.

Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté, jeudi 28 mars, la résolution créant une brigade d’intervention chargée de combattre les groupes armés opérant dans l’Est de la RDC. Quelle est la portée réelle de cette résolution visant le renforcement du mandat de la Monusco avec la brigade spéciale d’intervention? L’envoi cette brigade spéciale est-il une déclaration de guerre contre les groupes armés ou d’autres options existent-elles pour éradiquer le conflit au Nord-Kivu?
Roger Meece, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, est l’invité de Radio Okapi ce matin.

Il affirme que «la Brigade va ajouter une capacité complémentaire à ce que nous faisons déjà mais toujours dans le contexte de la collaboration entre les FARDC, les institutions de l’Etat et la Monusco avec l’objectif d’assurer la paix durable pour le Nord-Kivu».

Roger Meece est interrogé par Jules Ngala.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner