Me Richard Bondo s’exprime sur l’état d’avancement de l’affaire Chebeya en appel

Les juges de la haute cour militaire ce 23/06/2011 à Kinshasa, lors du verdict du procès Chebeya. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans l’affaire d’assassinat des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, l’audience de mardi 7 mai à la Prison centrale de Makala a tourné autour de deux exceptions soulevées par la partie civile à savoir la requête en interprétation des arrêts avant dire droit précédemment rendus par la Cour et le mémoire en inconstitutionnalité de la procédure. 

Après s’être déclarée incompétente de statuer sur ces deux incidents, la Haute Cour a décidé de saisir la Cour constitutionnelle pour examiner ces exceptions. Pour en parler, Me Richard Bondo, l’un des avocats de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, est l’invité de Radio Okapi ce matin.  Il est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner