Jean-Claude Kibala : « La plupart des faits reprochés aux secrétaires généraux de l’administration publique sont avérés »

Une vue du bâtiment de la fonction publique à Kinshasa, ce 07/12/2011. Radio Okpi / Ph. Bompengo

Quatorze secrétaires généraux sur les cinquante-trois que compte l’administration publique ont été suspendus par leurs ministres de tutelle. Les victimes crient à « un règlement de compte » et demandent leur réintégration. Radio Okapi reçoit le ministre de la Fonction Publique, Jean-Claude Kibala pour s’expliquer sur ce dossier.

Il affirme qu’il peut y avoir eu vice de procédure mais la plupart de faits reprochés aux secrétaires généraux suspendus sont avérés. Il estime même que si les statuts du personnel de carrière des services publics étaient scrupuleusement appliqués, la majorité serait renvoyée à la retraite.

Jean-Claude Kibala s’entretient avec Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner