Hubert Kishabongo parle de l’insécurité récurrente dans la province du Maniema

Hubert Kindanda Kishabongo, président de l’Assemblée provinciale du Maniema. Ph. Radio Okapi/Ben Kabamba

La province du Maniema connait depuis plusieurs mois des cas d’insécurité causés soit par différents groupes Maï-Maï, soit par des bandits armes. Le président de l’Assemblée provinciale, Hubert Kindanda Kishabongo, assure que les Forces armées de la RDC sont à pied d’œuvre pour combattre cette insécurité. Selon lui, la plupart des bandits armés sont des récidivistes. Il appelle à l’exécutif à renforcer la sécurité dans la prison de Kindu et à évacuer les prisonniers les plus dangereux vers des centres de détention de haute sécurité.

Hubert Kindanda Kishabongo se confie au micro de Ben Kabamba.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires