Bunia: la CPI sensibilise la population sur les enquêtes au Kenya

L’Ituri n’est pas la seule entité visée par les poursuites du procureur de la Cour pénale internationale. C’est le message de la cellule locale de la CPI transmis à la population au cours d’un point de presse organisé ce mardi à Bunia.

Les crimes contre l’humanité, commis dans le cadre de la situation au Kenya, a été au centre de l’échange avec la presse.

L’objectif de la rencontre: informer les habitants de l’Ituri que la RD Congo, n’est pas le seul pays visé par les statuts de Rome, selon Nicolas Kuyaku de la CPI.

Pour rappel, trois des quatre détenus de la CPI sont des Congolais. Il s’agit de Germain Katanga et Matthieu Ngudjolo accusés d’enrôlement des mineurs dans les milices et de Jean-Pierre Bemba accusé des crimes de guerre que ses troupes du MLC auraient commis en République centrafricaine en 2003.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner