Fichier électoral à l'Equateur: le délai de prolongation de 10 jours est insuffisant, selon le MLC

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) juge insuffisant le délai de dix jours accordé par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à l’Equateur, pour la prolongation de l’opération d’enrôlement des électeurs. C’est ce qu’a déclaré dimanche 3 juillet à Radio Okapi, le président fédéral de ce parti politique, Nicolas Isofale.

Selon lui, au moins soixante-sept centres d’inscription de cette province n’ont pas encore ouvert jusqu’à ce jour.

Les centres qui ont ouvert en retard ne pourront jamais récupérer le temps perdu en dix jours, a ajouté Nicolas Isofale.

Le Président Fédéral de ce parti Nicolas Isofale estime que la CENI n’a pas tenu compte des difficultés spécifiques que connaît la province de l’Equateur dans cette opération.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner