RDC : l’Asadho exige la libération de 132 personnes détenues par l’ANR

L’Association  africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) exige la libération de cent trente-deux personnes civiles et militaires, détenues « illégalement » par l’Agence nationale de enseignements (ANR). Dans un communiqué de presse publié mardi 27 octobre, son président Me Jean-Claude Katende promet de saisir le chef de l’Etat si sa demande ne trouve pas de solution.

Aux dernières nouvelles, l’Asadho se réjouit du transfert par l’ANR devant l’auditorat Militaire de la Gombe, de plus ou moins dix personnes sur les cent trente-deux détenus dans son cachot situé sur l’ex-avenue de 3Z,  à Kinshasa.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner