Chute de Goma: une dizaine de femmes manifestent devant le siège de la Monusco à Kinshasa

Une dizaine de Congolaises habillées en tenue de deuil passent la nuit devant le quartier général de la Monusco, à Kinshasa, depuis mercredi pour dénoncer l’occupation de Goma par le M23. Ces femmes qui n’appartiennent à aucune association particulière réclament l’application par les casques bleus du chapitre VII de la charte de Nations, qui prévoit le recours à la force, pour mettre un terme à la guerre dans l’Est de la RDC.

Arrivées à bord des voitures 4X4, elles ont dressé trois tentes devant l’entrée principale de la Monusco où elles passent la nuit et consomment des repas copieux. Elles promettent de rester devant ce siège jusqu’à ce que leurs revendications soient entendues.

Mardi, la ville de Goma dans l’est de la RDC a été prise par les rebelles du M23 qui revendiquent l’application de l’accord de paix signé en mars 2009 entre l’ex-rébellion du CNDP dont leurs chefs sont issus et le gouvernement congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner