Mbuji-Mayi : deux hommes armés accusés de meurtre dans deux villages

Deux hommes armés sont accusés d’avoir tué deux civils dans deux villages de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental. Le ministre provincial de l’Intérieur, Hypollite Mutombo Mbwebwe, a expliqué que l’un est accusé d’avoir tiré à bout portant mardi 18 décembre sur un jeune homme dans la mine de dimant de Bisaala en territoire de Lupatapata. L’autre a tabassé un homme qui descendait d’un taxi dans le territoire de Kabeya Kamwanga. Il promet des sanctions contre les auteurs de ces crimes.

« Quelques policiers qui étaient en exécution du mandat du parquet ont eu violents échanges dans le cadre de l’exécution de leur mandat avec les habitants de Bisaala. Dans leur altercation, ils ont tiré sur un certain Mpiana Mbomba qui est mort sur place. Le policier est aux arrêts et doit être sanctionné. D’ailleurs la population l’avait prise en otage et il a fallu l’intervention de la police pour qu’on le sorte des griffes et de la colère de la population », a affirmé Hypollite Mutombo.

Selon lui, un autre cas de meurtre à Kabeya Kamwanga est causé par le manque de payement des frais de transport d’un taxi. « Un monsieur n’avait pas payé les frais de transport. Le chauffeur a sollicité le service d’un policier qui a tapé sur un monsieur. Il est décédé sur place », a-t-il ajouté.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner