Ituri: l’accès difficile à l'eau potable favorise le choléra à Tchomia

Sur  près de mille huit cents personnes touchées par le choléra depuis trois mois en Ituri (Province Orientale), trente deux (32) en sont mortes dans la zone de santé de Tchomia au bord du Lac Albert. Le médecin chef de zone de santé de Tchomia, docteur Hervé Bavi, a livré ces chiffres, vendredi 22 mars, à l’occasion de la journée mondiale d’accès à l’eau.

Il n’y a que soixante quatre (64) puits d’eau avec pompe manuelle pour plus de cent mille habitants dans cette zone de santé. Le médecin Bavi estime que la quantité d’eau produite ne suffit même pas pour couvrir les besoins d’aire de santé.

Cette situation pousse de nombreux habitants  à consommer de l’eau souillée du lac Albert. «Conséquence, il y a résurgence de certaines maladies d’origine hydrique, dont la choléra qui sévit de façon endémique dans la zone de santé de Tchomia », a-t-il poursuivi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner