Province Orientale : la société civile dénonce des actes de représailles des policiers et militaires à Opala

La société civile du territoire d’Opala (Province Orientale) a dénoncé lundi 1er avril des actes de représailles commis par les policiers et les militaires au village Yabwa. Selon la même source, ils pillent et commettent des actes des violations de droits humains dans ce village. Ils ont réagi à la suite de l’assassinat d’un sous commissaire de la Police nationale congolaise (PNC) par un habitant de ce village il y a environ deux semaines.

L’auteur du forfait soupçonnait le policier de s’être laissé corrompre dans l’affaire de viol de sa fille.

Ces actes de représailles ont poussé des centaines d’habitants de Yabwa à se refugier dans la forêt pendant plus de dix jours avant de retourner au village sur appel des autorités civiles et la société civile locale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner