Procès Chebeya: le Renadhoc dénonce la léthargie de la Haute Cour militaire

Le déroulement du procès Chebeya frise le déni de justice en RDC, a indiqué le Réseau national des ONG des droits de l’homme de la République démocratique du Congo (Renadhoc), dans une déclaration publiée, ce lundi 3 juin à Kinshasa. Pour lui, il n’y a pas eu d’avancée après treize audiences organisées en l’espace de onze mois.

«Trois ans après la mort de nos collègues Floribert Chebeya et Fidele Bazana Edadi, nous sommes entrain de nous rendre compte que le procès ne fait que piétiner. C’est comme si ça tourne en rond», a déclaré le secrétaire exécutif du Renadhoc, Fernandez Murhola.

Le Renadhoc dit par ailleurs avoir saisi la Cour suprême de justice faisant office de la cour constitutionnelle pour «inconstitutionnalités dans les arrêts rendu par la Haute Cour militaire».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner