Concertations nationale: Henry-Thomas Lokondo dénonce les « discours politiques vains »

Réagissant à la position exprimée par l’opposition réunie en conclave qui réclame un « dialogue national » à la place des « concertations nationales » convoquées par le président Kabila, le président de l’union congolaise pour la liberté (UCL), Henry-Thomas Lokondo a  estimé mercredi 17 juillet que «le Congolais a plus besoin de l’amélioration de son vécu quotidien que des discours politiques vains».

«Ceux qui s’attardent sur les débats lexicologiques oublient que depuis la CNS en passant par d’autres négociations, les Congolais ont acquis une conscience politique forte. L’essentiel, c’est le débat de fond sur le vécu quotidien de la population», a déclaré le président de l’UCL.

Il a par ailleurs indiqué que le terme « facilitation » n’est mentionné ni dans l’accord-cadre, ni dans la résolution 2098 qui invite le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC à promouvoir un dialogue politique transparent et sans exclusive.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner