Sud-Kivu: nouveaux affrontements dans le carré minier de Mukungwe

La tension  est restée vive  dans la localité de Mukungwe à Walungu (Sud-Kivu) où des habitants s’affrontent depuis jeudi 1er août autour du carré minier dénommé « Maroc ». Chacune de trois familles, qui se disputent la propriété de ce site depuis plusieurs années, recourt chaque fois aux militaires pour s’imposer dans la gestion de cette carrière riche en or.

«Toute la localité de Mukungwe est vidée  de sa population. Il n’y a plus personne là bas. Avec qui les enquêteurs vont-ils  travailler ? Ce sont les militaires qui contrôlent tout», a témoigné un rescapé arrivé ce dimanche à Bukavu.

Pour sa part, Patrick Nyamatomwa, membre du bureau de la coordination de la société civile locale, a appelé les «autorités qui ont en charge la gestion des mines [à faire en sorte] que la police des mines soit renforcée et éparpillée dans les carrés miniers et surtout là où on fait l’exploitation artisanale car ce n’est pas le 1er cas ».

Selon lui, « ce sont toujours les FARDC qui causent problème et cela aussi à cause de cette absence ou insuffisance de la police des mines en province».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner