Nord-Kivu: plus de 2000 ménages fuient les Maï-Maï Cheka à Lubero

Plus de 2000 familles ont abandonné leurs habitations à Kitowa, Musenge, Mayombiya et Mukuku, en territoire de Lubero (Nord-Kivu), depuis quatre jours, pour fuir les exactions des hommes fidèles au chef milicien Ntabo Ntaberizi alias Cheka. Ces déplacés ont trouvé refuge à une dizaine de km de leurs localités d’origine notamment à Kasuwo, Kaheri, Bunyatenge et Mbwavingo.

Le président de la société civile de Lubero, Joseph Malikidogo, a livré cette nouvelle, mercredi 11 juin. Il accuse ces miliciens d’avoir incendié une vingtaine de maisons dans la localité de Kitowa.

L’administrateur du territoire de Lubero, Joy Bokele, a réclamé, mardi dernier, de l’aide pour ces ces personnes qui manquent de moyens. Il estime que si ces déplacés ne sont pas assistés, ils risquent de rentrer dans leurs milieux alors que ces zones ne sont pas encore sécurisées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner