Provinciale Orientale: le superviseur des services de l’environnement arrêté pour exploitation illicite de bois

Troncs d'arbres dans la concession Safbois à Djabir, prêt de Isangi, dans la province orientale, 2005.Troncs d’arbres dans la concession Safbois à Djabir, prêt de Isangi, dans la province orientale, 2005.

Troncs d'arbres dans la concession Safbois à Djabir, prêt de Isangi, dans la province orientale, 2005.

Le superviseur des services de l’environnement du territoire d’Irumu (Province Oroentale), Victor Adogo a été arrêté jeudi 28 décembre au parquet des grandes instances à Bunia. Selon le procureur ad intérim, ce fonctionnaire favorise l’exploitation illicite de bois dans l’air protégé de Mont Hoyo.

L’arrestation de Victor Adogo est intervenue à l’issue d’une mission d’enquêtes dépêchée par les autorités du district dans la forêt de Mont Hoyo. Dans son rapport, elle déclare avoir trouvé des exploitants artisanaux de bois à Mont Hoyo, dont la plupart aurait reçu l’autorisation de la part du fonctionnaire arrêté.

Le procureur ad interim lui reproche notamment d’avoir procédé à la saisie des tronçonneuses, ainsi que d’une importante cargaison de bois sciés qu’il a remis aux exploitants illicites, moyennant un montant perçu.

Les exploitants artisanaux, curieusement, saluent son arrestation, affirmant que tous ne gèrent pas bien les affaires de l’Etat doivent être arrêté.

Leur président, Vicky Ngona, explique que les exploitants artisanaux se plaignent que l’administration environnementale aie perçu leur argent [pour l’exploitation des réserves forestière]e sans leur remettre un document quelconque.

Le coordonnateur de l’environnement du district dit ne pas approuver l’arrestation de son collaborateur et refuse de faire des commentaires sur toutes les accusations portées contre Victor Adogo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner