Province Orientale: les miliciens abattent les éléphants et attaquent le personnel de l’ICCN

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

Les miliciens multiplient les attaques contre le Parc de la Lomami en cours de création en Province Orientale. L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) en Province Orientale a dénoncé cette situation mardi 26 février. Selon l’ICCN, les miliciens abattent les éléphants dans cette aire protégée. Ces pachydermes sont menacés d’extinction. De plus, les attaques contre les convois des chercheurs et des agents de l’ICCN freinent les travaux exécutés afin de rendre ce parc opérationnel.

En un mois, les miliciens conduits par le chef milicien Maï-maï Tomnis Besela ont attaqué les agents de l’Institut  Congolais de la conservation de la nature et les chercheurs de l’université de Kisangani à trois reprises. Le directeur provincial de l’ICCN, qui a livré l’information, s’est dit inquiet de la menace que représentent ces miliciens lourdement armés dans cette aire protégée.

Il y a cinq jours, les miliciens ont attaqué une pirogue de garde de parc à Obenge, une localité située à près de 800 km au Nord-Ouest  de Kisangani.

Une semaine avant, une embarcation des chercheurs de l’Université de Kisangani et leurs partenaires belges avait été interceptée sur la rivière Lomami. Ils avaient été retenus pendant deux heures.

Un enseignant de l’Université de Kisangani, victime de l’attaque de ces hommes armés, affirme que la majorité des chercheurs, apeurés, hésitent désormais à se rendre dans cette région.
Les agents de l’ICCN n’arrivent plus à garder le parc comme il se doit à cause de ces attaques.

Les miliciens tuent un grand nombre d’éléphants, ajoute le directeur provincial de l’ICCN.

 Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner