Le prix Abraham pour la conservation de la nature décerné aux garde-parcs de la RDC

Okapi en captivité dans la réserve de faune à Okapi, 2005.

La Fondation Alexander Abraham a décerné il y a une dizaine de jours le prix Abraham pour la conservation de la nature aux garde-parcs et conservateurs des aires protégées congolaises. Selon le patron de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN), Cosma Wilungula, ce prix vient récompenser des personnes qui font preuve de « bravoure » pour protéger des sites considérés comme « un patrimoine mondial ».

Les gardes parcs congolais font régulièrement face à des braconniers armés qui s’en prennent quelque fois à des espèces protégées.

Lire à ce sujet :

Parc de la Salonga : accrochage entre gardes et braconniers, deux morts

Nord-Kivu: un garde de parc et deux militaires des FARDC tués dans le parc des Virunga

Parc de Salonga: 13 morts après un accrochage entre gardes-parc et habitants de Mpuluwote

« La RDC reste le premier pays au monde qui paie le plus grand prix pour conserver les ressources naturelles. Nous sommes le seul pays où on enregistre encore des gardes parcs qui sont tués pour conserver les ressources naturelles qui sont non seulement un patrimoine national mais un patrimoine mondial », explique Cosma Wilungula.

A l’en croire, le prix Abraham pour la conservation de la nature de cette année voulait primer des gardes parcs qui ont été victimes de l’attaque d’une milice contre la réserve à faune d’okapi d’Epulu en juin 2012. Deux gardiens de la réserve avaient été tués lors de cette attaque.

« Vous savez que c’est dans cette réserve que nous avons enregistré la perte de beaucoup de gardes […] commis à la conservation, à la protection des okapis », rappelle le patron de l’ICCN.

Instauré depuis 1997, le prix Abraham pour la conservation de la nature reconnaît des personnes qui se sont distinguées par leur courage et leur bravoure dans la défense de la nature et la faune sauvage.

Plusieurs Congolais ont déjà été primés. En 2012, Jean-Christophe Bokika, président du comité exécutif de l’ONG Mbou-Mon-Tour, avait été primé. Il avait été récompensé pour ses actions en faveur des bonobos du territoire de Bolobo et ses environs, à environ 350 km au Nord de Kinshasa.

En 2011, la Fondation Alexander Abraham avait décerné le « prix Kahuzi-Biega » à Norbert Basengezi Katintima, ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, d’alors.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)