Isangi: les autorités appelées à protéger les zones forestières

Troncs d’arbres dans la concession Safbois à Djabir, prêt de Isangi, dans la province orientale, 2005.

Le Conseil agricole rural de gestion (CARG) a lancé jeudi 4 décembre un appel aux autorités du territoire d’Isangi pour protéger les zones forestières et les arbres situés sur les rivages du fleuve Congo et les rivières. L’abattage des arbres et la déforestation entrainent les avancées rapides des érosions dans ce territoire situé à 125 Km à l’ouest de Kisangani (Province Orientale).  Une dizaine de villages sont menacés de disparition suite aux érosions, selon la même source.   

Plus de trois mille habitants des villages riverains sont victimes des avancées des érosions dans le territoire d’Isangi.

Selon le secrétaire exécutif du CARG Isangi, ces érosions avancent rapidement suite à l’abattage des arbres, l’élimination des forêts ou l’absence d’une végétation sur le rivage.

Cette situation est à la base des conflits entre les peuples riverains et forestiers, fait remarquer la société civile locale. Elle dit avoir enregistré plus de cinq cas d’affrontement entre les communautés forestières et riveraines cette année. Plusieurs centaines de familles des localités riveraines sont obligées de quitter leurs villages pour se construire des abris dans les zones forestières.

Autre conséquence, ce sont les vents violents qui soufflent sur les villages. Au cours de l’année 2014, les écoles et même les centres de santé ont été détruits par les vents. Cette situation a été vécue notamment dans la localité d’Imbolo à 25 km au sud de la cité d’Isangi.

Pour résoudre cette situation, les autorités et le CARG mènent des études avec le projet REDD/ Isangi. Elles visent à replanter les arbres le long du fleuve et des rivières. Le processus prévoit également de récupérer près de 20 m des rivages déjà emportés par les érosions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner