Kasaï-Occidental : deuxième audience du procès Paluku et Ngoela

L’ancien commandant de district de la police nationale congolaise (PNC) de la ville de Tshikapa (Kasaï-Occidental), Paluku Makibuisi, et un bandit de renom, Ngolela, ainsi que leurs complices, ont comparu pour la deuxième fois, en audience publique organisée mercredi 19 juin dans cette ville. Plus de 10 familles se sont constituées en partie civile.

Dans un procès organisé en chambre foraine par la cour militaire, Paluku Makibuisi est accusé pour association des malfaiteurs, meurtres et tentative de meurtres, mais aussi d’être le commanditaire des crimes organisés à Kinshasa en 2000. Selon la société civile, quatre cents personnes avaient été tuées. Le commissaire supérieur plaide non coupable.

Quant à Ngolela alias Ntumba Bea Jean, il comparaît pour désertion en temps de guerre et désertion en temps de paix.  Mais aussi pour association de malfaiteurs. Le prévenu nie certains faits  et reconnaît d’autres. Il nie, notamment d’avoir cité le colonel Paluku lors des auditions.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner